Achat en Vefa : le financement

Le financement en Vefa

Vous souhaitez acheter en Vefa ? Retrouvez les spécificités et le cadre juridique du financement en Vefa.

Certaines subtilités doivent être connues impérativement avant de se lancer dans ce projet d’investissement immobilier.

Les spécificités du paiement en Vefa

Le financement en Vefa est particulier car vous devez débloquer de l’argent progressivement au fur et à mesure des avancées de la construction du logement.

Il faut être attentif à ce mode de financement car à chaque décaissement de fonds la banque prélève des intérêts appelés « intercalaires ».

Ce n’est qu’une fois la construction achevée que l’amortissement du prêt commence.

Echelonnement des paiements en Vefa

Chaque paiement demandé par le promoteur immobilier fait l’objet d’un décaissement de fonds et donc des intérêts intercalaires sur la somme débloquée.

Ce processus sera le même à chaque déblocage de fonds. Pour cette raison, il est préférable et moins risqué que le remboursement du capital emprunté ne soit réalisé qu’à la livraison du logement.

L’échelonnement est prévu par l’article R. 261-14 du Code de la Construction et de l’habitation, et correspond à :

  • 35% du prix à la réalisation des fondations,
     
  • 70% à la mise hors d’eau,
     
  • 95% à l’achèvement de l’immeuble.

Selon l’article 1601-3 du Code civil, les paiements des différentes étapes du projet en Vefa ne sont demandés qu’au fur et à mesure.

Si des versements sont effectués avant la signature du contrat, ils peuvent être considérés comme violation du Code de la construction et de l’habitation et donc passible de sanctions.

Il existe de nombreux dispositifs pour financer son projet immobilier dans le neuf, en choisissant votre le montage financier adapté à vos besoins.

 

Achat en Vefa : le guide

 

Guides et conseils immobilier neuf